Remerciements

Nous tenons à remercier tout ceux qui, un peu partout dans le monde, nous ont sympathiquement accueillis et accompagnés dans la réalisation de nos reportages, bref qui ont vraiment donné un sens à notre voyage :

Famille et amis présents au départ et à l’arrivée, Côme et Anne (France), Anne-Claire et Diego (France), Jacqueline et Alfred (Allemagne), Dora et Erica (Allemagne), Anne-Claire, Xavier et leurs amis (Hongrie), Marie-Anne (Hongrie), Alliance Française de Szeged (Hongrie), Katalin et Istvàn (Hongrie), Gaid (Roumanie), la communauté des Frères de Saint-Jean (Roumanie), Sœur Josefa (Roumanie), tous les Turcs qui nous ont offert une thé, un coca, un toit etc. Impossible de tous les citer tellement ils sont nombreux mais nous pensons notamment à Bekir, Yavuv, Octay, Sevim, Aysun, Nihat, Mafia, Melek, Hatice, Serkan, Batuhan (Turquie). Les nombreux Syriens rencontrés sur la route, Msg Samir Nassar (Syrie), Louai (Syrie), Basel (Syrie), les frères Abu (Syrie), le centre culturel français de Damas notamment Rim, Lama, Nadine, Souheil et Georges (Syrie). Maha et tous les membres du foyer St Georges qu’elle dirige (Liban), la famille Jazzar (Liban), l’association Kibaruna (Liban), le conseil national des anciens fonctionnaires de l’Etat (Liban), Dr Naja (Liban), l’association Howrah South Point (Inde), Ailred (Inde), Béatrice et Joseph (Népal), Charlie et son père (Népal), Shankar (Népal), Natacha et Samy (Laos), le centre de langue de l’ambassade de France au Laos, l’association PSE (Cambodge), le centre culturel Français de Phom Penh (Cambodge), Marie-Clothilde (Thaïlande), Pierre-Yves (Australie), Mme & M. Caceres ainsi que la Senora Aide (Perou), Siméon et Maximo (Perou), Adrian (Bolivie), la famille qui nous a hébergé sur une piste perdue en Bolivie, Fabio (Brésil), Arnaldo et Accacio (Brésil), Diane (Brésil), Mathieu et Jean-Noël (Sénégal), le Dr Ka et le Dr Birama, les sœurs de Guédiawaye et Joachin (Sénégal), Père Vincent (Sénégal), Sœur Catherine (Sénégal), Pierre, Franck, Christophe et Jean-Louis de la société Razel (Mauritanie), Ahmed et son domestique (Mauritanie), la famille Guillon (dans le désert sud-marocain !), Hicham, ses collègues et les deux Brahim (Maroc), la famille de Mohamed (Maroc), Annie et Jean-Pierre (France), Marie-Claude et François (France), Manue (France), les grands-parents d’Alexis, Raph, Greg et tous les autres (France), Doria et Milène (France)… et tout ceux dont nous n’avons pas retenu ou pas su orthographier le nom !

A vous qui avez parcouru un bout de chemin avec nous , merci beaucoup : nos parents à tous les deux, tous nos frères et sœurs, Marie, Florence, Anne-Sophie, Constance, Pascal et Emilie, Alfred, Silvère, Julien, Marc, Jean-Pierre.

Un grand merci aux médecins qui se sont mobilisés à distance pour nous aider à nous débarrasser de notre terrible gale : Françoise, Claudine, Pharmacien Roche, Dr Sevy, Dr Bouchardeau, et les autres et dermatologues qui se sont penchés sur notre cas.

Merci à Anne, Geneviève et Joana de l’association l’enfant@l’hôpital pour votre enthousiasme au cours de nos nombreux échanges avec les jeunes hospitalisés. Merci à eux pour leurs encouragements. Merci à tous les écoliers de Marcy et à leurs institutrices avec qui nous avons partagé cette aventure. Merci aux résidents et animateurs des maisons de retraite : l’Abbaye, les Bords de Marne, la Cité Verte, le Foyer St Dominique, la Résidence Médéric ainsi qu’aux résidents du centre La Roumanière pour vos messages et votre suivi.

Nous adressons un immense merci à Pascale et Jean pour la traduction anglaise de nos récits. Un travail de titan grâce auquel voyageurs de tous pays et personnes rencontrées à l’étranger ont pu suivre le périple. Nous ne remercierons jamais assez Marc pour la mise à jour du site et les galères que cette tâche à engendrée ! C’est grâce à lui, ainsi qu’à Romain qui l’a secondé, que nous avons pu associer tant de monde à cette épopée. Depuis la France, Vincent et nos parents nous ont aussi rendu de grands services en gérant notamment toutes les formalités administratives qui s’imposaient. Merci beaucoup.

Merci aux nombreuses personnes qui nous ont soutenu dans ce projet, nos sponsors mais aussi ceux qui ont fait un don ou participé à l’opération cartes postales (et désolé pour les cartes du Maroc qui ont toutes été perdues !). Merci à tous pour votre soutien moral, les messages d’encouragement et pour nous avoir suivi au cours de ces quinze mois fascinants.

 

 

Fermer cette fenêtre